Le Lama Rose

J'aime la vie et elle me le rend bien !

29 octobre 2008

Blague Marocaine Traduite

Par un bel après-midi d’été, je décide de me
rendre à la plage voisine, pour me baigner. Je me dévêts, et
m’aperçois que j’ai oublié mon maillot de bain.
- Qu’importe, me dit-je, la plage est déserte allons y tout
nu.
Je dépose mes vêtements sur le seul petit rocher existant
sur cette plage. Un plongeon, je nage un certain temps, et
décide de sortir de l’eau .
Entre-temps une jeune fi lle s’était installée près de mes
vêtements et bouquinait tranquillement.
Je me dis gêné :
- Comment vais-je sortir du bain ?
Je jette un regard autour de moi, et remarque une casserole
qui traînait au fond de l’eau.
Je saisis l’ustensile par la queue et masquant mes parties
intimes, je m’approche de cette bouquineuse qui ne
s’intéresse visiblement pas à moi.
Arrivé derrière elle, je toussote et lui dit :
-Vous lisez Mademoiselle ?
- Oui, me répond-elle ..
- Sans indiscrétion, que lisez-vous donc ?
- Le titre c’est : « L’ART DE LIRE LA PENSÉE DES GENS ».
Comme il ne lui restait que quelques pages à lire, je lui
rétorque :
- Donc vous pouvez me dire ce que je pense en ce moment
précis !!
- Très certainement Monsieur; vous pensez que votre
casserole à un fond, mais elle n’en a pas...




Le petit Momo demande à son père une
pièce de 5 dirhams :
- C’est pour quoi faire mon fi ls ?
- Ben, c’est pour les donner à une vieille dame.
- Bravo Momo, c’est très bien de vouloir l’aider, tu fais une
bonne action... Tu seras vraiment un homme bien quand tu
seras grand !!!
Mais où se trouve t-elle cette vieille dame ?
- Euh... là-bas, près du parasol, elle vend des glaces !




Un cow-boy solitaire,
en passant dans un bar en
plein Far-West, entend dire de
lui qu’il serait temps qu’il se
marie. Même en étant brutal et
marginal, il décide de se choisir
une femme dans le village, et
l’épouse.
Il achete un cheval pour sa
femme, la met dessus et ils
partent donc tout deux.
Le cow-boy est très solitaire,
et ne parle jamais. Malgré
quelques tentatives de la
femme, il reste de marbre. Le
cheval, en marchant sur une
pierre, trébuche et manque de
faire tomber la femme. Le cowboy
le regarde et dit : “Un”.
Puis il repart, silencieux.
Toujours autant de silence de
la part du cow-boy. Lors d’un
arrêt dans une ville, le cheval
glisse dans un excrément
frais, et cette fois, la femme
doit bien se tenir pour ne pas
tomber. Le cow-boy regarde
de nouveau le cheval et dit :
“Deux”.
La femme commence à
s’inquiéter de son attitude.
Lors d’une traversée d’une
rivière, le cheval dérape
dans l’eau, se ramasse
complètement par terre, et la
femme s’étale elle aussi dans
l’eau. Cette fois, le cow-boy
sort un revolver, et, toujours de
marbre, lui tire une balle dans
la tête, et murmure “trois”.
La femme est révoltée. Elle
lui dit:
- Tu n’es qu’une sale brute, un
débile ! crie-t-elle. Tu pouvais
pas laisser une chance à cette
pauvre bête ? Je m’en vais.
Le cow-boy la regarde un court
instant, dans le plus profond
de ses yeux et dit:
- “Un.”

Posté par Faizaz à 17:27 - L'humour du Lama - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire